Dimension Flo

Un autre regard, une autre vision du monde, bienvenue dans la dimension de Flo !

[recette] – Shampoing solide anti-chutes

Article posté le 31 mars 2017

Shampoing solide anti-chutes sur boîte à savon

Ce shampoing, mon tout premier shampoing solide fait maison, lutte contre la chute des cheveux, stimule leur pousse et leur vitalité, assainit le cuir chevelu et ralentit l’apparition des cheveux blancs.

Ingrédients pour un pain de 80 g environ

  • 50 g de sodium cocoyl-isethionate (SCI)
  • 15 g de poudre de bhringaraj
  • 20 ml d’huile végétale de chaulmoogra
  • 14 ml d’hydrolat de cèdre de l’Atlas
  • 0,2 ml (5 gouttes) d’huile essentielle de bay st Thomas
  • 0,2 ml (5 gouttes) d’huile essentielle de laurier noble
  • 0,4 ml (10 gouttes) d’huile essentielle de citron

Achetez des huiles végétales, beurres végétaux, huiles essentielles et hydrolats de qualité sur la boutique de la slow cosmétique
Trouvez du SCI et un large choix de matériel chez Aroma-Zone

Mode opératoire

Tout ce qu’il y a à savoir sur la façon de procéder se trouve dans mon article sur la recette de base des shampoings solides. Lisez attentivement le paragraphe sur le mode opératoire, vers la fin de l’article, respectez bien les instructions et vous verrez qu’il s’agit d’une recette facile et plutôt amusante à réaliser.

Zoom sur les ingrédients

Le SCI

C’est le plus doux des tensioactifs solides, le plus respectueux de votre peau et de votre métabolisme. J’ai choisi de réaliser mes recettes uniquement avec celui-ci, sans dépasser les 50 grammes et, même si le shampoing fond un peu plus vite que ceux du commerce, il est beaucoup plus respectueux du cuir chevelu.

La poudre de bhringaraj

C’est la poudre la plus importante pour les cheveux en ayurvéda. Elle les fortifie, ralentit leur chute et limite l’apparition des cheveux blancs.

L’huile de chaulmoogra

Elle lutte elle aussi contre la chute des cheveux et a une action anti-pelliculaire. Elle ne sent pas très bon mais dans le shampoing, ça ne se ressent pas du tout.

L’hydrolat de cèdre de l’Atlas

Il est stimulant pour les cheveux qu’il rend brillants. Il aide à lutter contre la chute, les pellicules et il assainit le cuir chevelu.

Les huiles essentielles

La bay st-Thomas a une odeur abominable de plastique brûlé, mais c’est l’huile essentielle la plus efficace contre la chute des cheveux, pour les rendre plus résistants et pour lutter contre les cheveux gras.
Le laurier noble fortifie les cheveux et leur donne de l’éclat.
Le citron, enfin, renforce les cheveux cassants et purifie le cuir chevelu.

Notre avis

Notre avis, parce que c’est surtout pour monsieur Flo, qui a tendance à perdre ses cheveux, que j’ai fabriqué ce shampoing.
Notre avis donc, c’est que le shampoing mousse bien, lave bien les cheveux. Monsieur Flo a constaté, après un mois d’utilisation, qu’il les rend plus épais. Pour la chute, c’est difficile de se prononcer aussi rapidement, mais nos premières constatations iraient plutôt dans le sens de l’efficacité.
Le seul reproche que lui fait monsieur Flo, c’est que s’il fortifie sans conteste ses cheveux, ils sont en revanche un peu moins doux qu’auparavant.
A voir dans l’avenir si j’ai une idée d’ingrédient pour améliorer cet état de fait, je mettrai bien entendu la recette à jour.

De mon côté, j’ai testé le shampoing et ce qui m’a le plus frappée, c’est que mes cheveux ont mis beaucoup plus de temps que d’habitude à regraisser, ce qui est un très bon point pour lui.

Côté odeur enfin, je tenais vraiment à utiliser la bay saint Thomas pour son efficacité, mais je la craignais terriblement pour son odeur épouvantable. Malgré le citron que j’ai choisi de mettre en majorité, l’odeur est bel et bien là et nous a inquiétés au début.
Nous avons déjà constaté qu’elle s’atténuait un peu tandis que le shampoing séchait et que le citron l’adoucissait un poil.
Toutefois, le shampoing ne sent pas ce que l’on pourrait appeler un exquis parfum, il faut bien le reconnaître. Pourtant, une fois les cheveux rincés, il ne reste pas trace de cette odeur. Ils sentent juste le propre, aucun reliquat désagréable.

Notre bilan est donc très positif sur ce tout premier shampoing issu de ma cuisine. ;)
N’hésitez pas à me faire vos retours ou à me poser vos questions en commentaire.


Une note sur les shampoings solides

Les shampoings solides sont zéro déchet, très faciles à utiliser, super pratiques à emporter partout.
De plus, la recette est super facile à réaliser et totalement adaptable à votre type de cheveux.

Toutefois, sachez que, pour obtenir leur consistance, il est nécessaire d’utiliser une grande quantité de tensioactif solide et que ce type de tensioactifs, même rigoureusement sélectionné parmi toute une panoplie, peut parfois s’avérer irritant pour le cuir chevelu.
C’est la raison pour laquelle je vous conseille, mis à part en vacances ou pour des raisons pratiques, de n’utiliser votre shampoing solide qu’une fois sur deux et de l’alterner avec un shampoing liquide doux.

Par ailleurs, même issus de produits naturels, tous ces tensioactifs solides, y compris celui que j’ai choisi et que je considère comme le meilleur, sont obtenus grâce à une réaction de synthèse.
Aucun shampoing solide, qu’il soit du commerce ou fait maison, ne peut donc se targuer d’être un produit 100% naturel.
Personnellement je m’en fiche, il y a des dizaines de produits naturels irritants ou allergisants et des dizaines de produits de synthèse doux et sans danger, mais il convient juste d’être au courant.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les mots clés de cet article :


Partagez cet article


Aucun avis pour le moment

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *