Dimension Flo

Un autre regard, une autre vision du monde, bienvenue dans la dimension de Flo !

Une routine du matin saine et rapide pour prendre soin de son visage

Article posté le 16 février 2017

Le visage de Flo, une main sur la joue

La pollution, le froid, le temps qui passe… Autant d’agressions pour la peau de notre visage. Chaque matin, il convient donc de la préparer à la journée qui l’attend et, à plus long terme, de prévenir le vieillissement, le relâchement, la déshydratation, l’excès de sébum ou encore l’acné, selon la tendance de votre peau.

Lever de soleil sur la ville

Vous le savez, j’aime les routines simples et rapides. J’aime bien prendre soin de moi, mais si ça doit prendre trois heures, je préfère oublier tout de suite.
Et puis, les routines où l’on se tartine je ne sais combien de couches de produits (sérum, lotion, crème de jour et pourquoi pas bb crème ou fond de teint par-dessus), ça ne m’inspire pas confiance. Comment la peau peut-elle respirer avec tout ça ? Comment les actifs des différents produits ne vont-ils pas finir par se contrarier les uns les autres ?

J’ai donc choisi une routine toute simple à l’huile végétale.

Pourquoi l’huile végétale ?

Les huiles végétales sont riches en acides gras (omégas 3, 6 et 9, les proportions varient selon les huiles) et vont donc contribuer à hydrater la peau et à en renforcer la couche hydrolipidique.
Elles vont aider à réguler la production de sébum, vous savez cette substance grasse qui fait que vous avez le front et le nez qui brille en fin de journée. Eh oui, c’est difficile à croire de prime abord, on se dit que si on se tartine d’huile, le visage va être encore plus gras que d’habitude.
Et pourtant, pas du tout. La peau, en s’apercevant qu’on la soigne avec un corps gras, va réagir en produisant moins de sébum, puisqu’il y en a moins besoin. Et voilà comment la production du sébum va être régulée.
Comme l’huile pénètre très bien dans la peau, le film gras ne va pas rester visible et, au final, vous aurez une peau hydratée mais non grasse, qui va cesser de produire intempestivement du sébum.
Le problème des soins qui absorbent le sébum est qu’ils créent un cercle vicieux : la peau estime qu’il en manque et en produit deux fois plus. A court terme, c’est efficace, à long terme, on empire le problème.
Les huiles végétales vont aussi apporter certains actifs spécifiques qu’elles contiennent naturellement et aider par exemple à stimuler la circulation sanguine ou à lutter contre l’acné.

Concrètement, c’est quoi ma routine ?

J’ai besoin d’une huile végétale ou d’un mélange de deux huiles végétales, additionnée ou non de 2% d’huiles essentielles que je choisis pour leurs propriétés sur ma peau. Là aussi je peux faire des mélanges, mais je ne dois pas dépasser les 2% de concentration totale. Enfin, j’ai besoin d’un hydrolat ou d’un mélange, que je vais utiliser pour rafraîchir ma peau, la parfumer, la tonifier et lui apporter quelques propriétés supplémentaires, en plus de faire disparaître l’excédent d’huile si jamais je n’ai pas suivi les consignes et que j’en ai trop mis comme une bourrine.

  1. Je mouille mon visage à l’eau claire, sous la douche ou au lavabo, puis je le sèche en le tamponnant avec une serviette (trop frotter a tendance à irriter la peau). Certains découvriront peut-être qu’ils préfèrent se mettre de l’huile sur visage humide, c’est possible aussi et ça ne change rien à ses bienfaits.
  2. Je prends sur mes doigts une à deux doses maximum de mon huile végétale ou mélange, le mieux est d’utiliser une pompe pour ne pas en gaspiller, et je l’étale sur mon visage en massant tout doucement pour la faire pénétrer.
  3. Au moment de quitter la maison, quand l’huile végétale a bien pénétré dans ma peau, je vaporise un hydrolat ou un mélange de mon choix. Je peux le répartir partout avec mes mains.

C’est simple, c’est rapide et en plus c’est super agréable, j’aime beaucoup la texture de l’huile végétale et je suis toujours fascinée parla façon dont elle pénètre dans la peau.
Une suggestion de flaconnage si vous faites un mélange d’huiles est le flacon airless vendu chez Aroma-Zone, qui permet de conserver les préparations à l’abri de l’air et est super pratique à remplir avec son système de remplissage par le bas. Cliquez sur l’image pour accéder à la fiche produit.
Flacon transparent

Quelle huile, quelles huiles essentielles, quel hydrolat choisir ?

J’ai la peau grasse

Tu sais que tu as la peau grasse quand, environ deux heures après t’être lavé, tu es déjà tout luisant. La sensation de gras sous les doigts ne trompe pas, ça glisse un peu comme du beurre. Comment ça c’est beurk ce que je raconte ?
Généralement, tu as facilement de l’acné et ça te gonfle, d’ailleurs.

L’huile végétale de jojoba ou celle de noisette sont les plus indiquées pour ton type de peau. Leur pouvoir de pénétration dans la peau est important, tu n’auras donc pas la sensation de gras. Toutefois, elles apporteront à ta peau suffisamment d’acides gras insaturés pour lui permettre de réguler sa sécrétion de sébum.
Personnellement, je trouve l’huile de jojoba plus neutre et plus légère, mais il faut tester, chaque peau réagit différemment.
L’huile de noisette a un parfum délicieux, si on aime la noisette, même s’il ne reste pas longtemps sur la peau.

Tu peux y ajouter de l’huile essentielle de géranium bourbon, régulatrice du sébum et anti-bactérienne, ou encore de camomille romaine, qui aide à déboucher les pores.

Côté hydrolat, je te conseille la lavande fine ou l’hamamélis.

J’ai de l’acné

Si tu as de l’acné, dirige-toi vers les conseils donnés juste au-dessus pour les peaux grasses, ce sera ce qui te conviendra le mieux.
Tu peux aussi utiliser l’huile essentielle de tea tree et ou de lavande aspic pour une action sur les boutons.
En hydrolat, je te conseille le romarin à verbénone, qui purifie et désinfecte la peau, ou celui de tea tree, ainsi bien sûr que ceux conseillés pour les peaux grasses.
Le romarin sentant très fort (moi il m’évoque un peu l’urine !) je te conseille de l’utiliser en mélange avec un autre hydrolat. Par contre il est très efficace.

J’ai la peau mixte

Toi, tu fais dans le compliqué. Tu as la peau mixte si tu as ce que l’on appelle le T (front, nez et menton) gras, et le reste du visage sec. Dans ces cas-là, il vaut mieux traiter tout le visage comme pour une peau grasse, donc, huile végétale de jojoba ou de noisette.
Ces deux huiles, régulatrices de sébum, n’assècheront pas les zones sèches et vont les hydrater, tout en limitant la production de sébum de la zone T.

Pour les huiles essentielles, tu peux t’orienter vers des huiles tonifiantes et purifiantes mais qui ne vont pas assécher tes zones plus sèches, comme le bois de rose ou de hô (propriétés très similaires), le géranium bourbon, l’ylang-ylang (odeur envoûtante !)…

Pour l’hydrolat, tu peux taper dans la lavande ou l’hamamélis comme pour les peaux grasses, ou encore le géranium bourbon, qui sent super bon et protègera aussi les parties plus tiraillées de ton visage, tout en lui donnant de l’éclat. L’hydrolat d’ylang-ylang est aussi très bien et sent délicieusement bon.
Evite le romarin, j’ai remarqué qu’il asséchait pas mal la peau, en tout cas sur moi.

J’ai la peau sèche

Tu as la peau sèche si ta peau manque de souplesse, tiraille, voire est terne ou rugueuse.

Pour l’huile végétale, je te conseille l’huile d’argan ou l’huile d’avocat. Elles sont nourrissantes et aident à restaurer les peaux fragilisées ou mises à mal.

Pour les huiles essentielles, il te faut une huile revitalisante, comme l’ylang-ylang dont l’odeur est superbe, le bois de rose ou de hô dont les propriétés sont identiques et qui se ressemblent beaucoup, odeur superbe aussi d’ailleurs, ou encore le patchouli, odeur très prisée en parfumerie que personnellement je n’aime pas beaucoup.

Côté hydrolat, essaie la fleur d’oranger, toute douce et qui donne de l’éclat au teint, en plus de son odeur délicieuse, ou alors l’hydrolat de rose de Damas, légèrement hydratante et dont l’odeur est renversante. Tu peux aussi tenter l’hydrolat de bleuet, très indiqué pour ton type de peau et super utile en cas d’irritation des yeux, mais je te préviens, je trouve que ça pue la paille humide à la limite de la moisissure.

J’ai la peau hyper-sensible et ultra-réactive

Tu es dans ce cas si tu fais des réactions cutanées, rougeurs, petits boutons, à beaucoup de produits.
Je te conseille d’utiliser les huiles d’argan ou d’avocat et de t’abstenir tout simplement d’huiles essentielles.
Côté hydrolat, la mélisse ou la camomille allemande, hyper apaisantes, devraient te faire beaucoup de bien.

J’ai la peau mature

Tu es dans ce cas si tu vois l’apparition sur ton visage de rides ou de ridules et si tu sens un relâchement de ta peau.

Je te conseille dans ce cas l’huile végétale de noyaux d’abricot, qui te donnera bonne mine en plus d’être anti-âge, ou l’huile végétale de rose musquée, un très bon allié contre le vieillissement cutané, mais à éviter si tu as la peau grasse.

Pour les huiles essentielles, voici une petite sélection de celles qui aident à lutter contre les dégâts du temps : néroli (super chère mais merveilleuse en terme d’efficacité comme d’odeur !), bois de rose ou de hô, géranium bourbon, ciste, christe marine (je trouve personnellement l’odeur épouvantable !) ou encore achillée millefeuille.

Côté hydrolat, le ciste ladanifère est tout indiqué, mais tu peux aussi utiliser la mélisse, le géranium bourbon ou la rose de damas.

J’ai la peau normale

Tu en as de la chance ! Tu n’as pratiquement pas d’imperfections, une peau lisse, qui ne graisse pas et ne tiraille pas… Mais tu as raison il faut tout de même l’entretenir.

Je te conseille de t’orienter vers une huile végétale relativement neutre, qui va t’hydrater sans te graisser et conserver ta belle peau. Pour cela, choisis plutôt le jojoba ou le noyau d’abricot, cette dernière huile ayant en plus des propriétés pour prévenir le vieillissement cutané et donner de l’éclat au teint.

Pour les huiles essentielles et l’hydrolat, tu peux faire ta tambouille en piochant dans toutes les idées données plus haut. Si j’ai un conseil, tu as la chance d’avoir une peau facile et en bonne santé, oriente-toi vers un soin pour prévenir le vieillissement, en te référant au paragraphe concernant les peaux matures, histoire de la conserver le plus longtemps possible. Soyons clairs, même si mes petites suggestions peuvent améliorer les peaux matures, il est bien plus facile de retarder le vieillissement que de le faire disparaître !

Le petit plus, un effet matifiant pour tous types de peaux

Même quand on n’a pas la peau grasse, on a tous connu à un moment ou un autre le nez qui se met à luire dans la journée. J’ai une parade plutôt efficace contre le phénomène : l’hydrolat de bambou.
Il convient à tous les types de peau et contient de la silice qui va matifier le visage. Personnellement, je trouve que lorsqu’on l’utilise seul, il laisse une sensation désagréable sous les doigts, un peu comme si on avait une substance à la fois sèche et collante sur la peau. Mais comme l’effet matifiant est vraiment là, j’ai tenu à l’utiliser quand même et je le mélange à un autre hydrolat, à 50/50. Il reste efficace mais ne me pose plus ce souci de texture désagréable.
Vous pouvez donc parfaitement faire votre choix dans mes suggestions en fonction de votre type de peau tout en y ajoutant le bambou pour matifier.

Je suis enceinte

Si tu attends un heureux événement, d’abord, toutes mes félicitations ! Ensuite, pour éviter tout doute ou erreur, je te conseille de t’abstenir tout simplement d’huiles essentielles. Contente-toi des huiles végétales et des hydrolats, en les choisissant en fonction des critères donnés au-dessus. Ta peau peut subir des modifications pendant ta grossesse et elle te remerciera de prendre soin d’elle !

Et moi, j’ai choisi quoi ?

J’ai la chance d’avoir une peau normale, sans trop d’imperfections, à très légère tendance mixte. J’utilise l’huile de jojoba, que je trouve totalement neutre en odeur et qui fait des merveilles sur mon visage : très bonne pénétration, peau plus douce, ferme et élastique. C’est réellement celle qui me convient le mieux, j’aime son toucher peu gras, elle me donne l’impression curieuse de faire partie de moi, d’être un complément parfait à ma peau dont elle ferait naturellement partie.
Je l’additionne de 2% d’HE bois de rose. J’ai testé beaucoup d’huiles essentielles, mais aucune ne me procure le résultat du bois de rose : toutes mes imperfections disparaissent, plus de boutons, l’impression que ma peau est liftée et embellie. Parfois, je trouve les effets des HE surévalués par rapport à la réalité, c’est la première huile qui me bleuffe réellement par son efficacité. En plus, même si monsieur Flo lui trouve un léger parfum de camembert (si si je vous jure), moi, j’adore son odeur !
Je parachève le tout avec un mélange 50/50 d’hydrolats de fleur d’oranger (pour sa douceur, son odeur et l’éclat qu’elle donne au teint) et de bambou (pour son effet matifiant vraiment efficace.)

Mon avis après six mois de pratique

Je suis tout simplement convaincue à 100%. Ma peau n’a plus rien à voir avec ce qu’elle était avant. Elle est plus souple, plus élastique et surtout, présente beaucoup moins d’imperfections, notamment les petits boutons.
Je trouve les gestes à accomplir simples et rapides, les produits agréables à utiliser, bref, je ne reviendrai pas en arrière.

Et un soin de nuit ?

Pour mon soin visage du soir, j’utilise tout simplement ma routine démaquillage. Même si je ne suis pas maquillée, elle me permet de nettoyer mon visage des impuretés accumulées pendant la journée et d’hydrater ma peau. Vous verrez que le principe n’est guère différent de celui de ma routine du matin en termes de produits utilisés, cela vous permet d’alterner entre deux huiles végétales différentes et entre deux hydrolats, ce qui peut être intéressant.

Et vous, quelle est votre routine visage du matin ?
Si vous avez adopté la mienne, quels produits utilisez-vous ? En êtes-vous satisfait ?
Racontez-moi tout en commentaire !


Vous trouverez tous les ingrédients et contenants dont je parle dans cet article à bas prix chez Aroma-Zone. Mais si vous souhaitez privilégier une meilleure qualité des produits, malgré un prix plus élevé, je vous conseille la boutique de la slow cosmétique ou cette merveilleuse boutique dont j’aime beaucoup la mentalité, que j’ai découvert récemment, la Cabane aux Arômes.

Si vous avez un peu peur de manipuler les huiles essentielles, je vous explique ici comment, non-voyante, je fais mes préparations à base d’huiles essentielles.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les mots clés de cet article :


Partagez cet article


8 Avis

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. L’hydrolat de bambou… il faut que j’essaie :) Sinon, tu parlais des odeurs, alors autant l’hydrolat de ciste, j’aimais bien, autant l’odeur de l’huile essentielle est forte, limite à me donner des maux de tête. L’huile de rose, c’est curieux, au début je lui ai trouvée limite une odeur de cigarette… et maintenant, j’adore. Je n’explique pas ! Comme quoi il ne faut pas forcément se fier à ce qu’on pense aimer ou pas. Un article qui m’intéresserait, si tu en fais un, c’est sur les dosages ! Quasiment partout, c’est en pourcentage, mais la forme "tant de gouttes sur une bouteille ou un flacon de tant de ml", ça faciliterait la vie de beaucoup (genre les pressées de la prépa) !

    Yael

    18 février 2017

    • Tout à fait d’accord avec toi sur les odeurs, faut pas rester sur sa première impression.
      Je pensais ne pas aimer le bois de rose au premier snifage, et j’adore. A l’inverse, l’HE de linaloé, j’en étais folle quand je l’ai achetée, je ne peux plus la supporter, je lui trouve une odeur de… pétrole, ou quelque chose comme ça.
      Et j’approuve, l’HE de ciste, c’est très très spécial, je n’aime pas. Pour ça que je conseillerais plutôt pour la prévention des rides d’utiliser de l’huile essentielle de bois de rose ou de géranium, les deux mélangés c’est génial comme odeur, et de l’hydrolat de ciste dont l’odeur est beaucoup plus agréable.

      Très intéressant ce que tu dis sur les recettes en pourcentage. Il faudrait que je me note quelque part cette idée.
      En attendant, j’ai trouvé plein d’articles sur le net qui essaient de proposer de l’aide pour s’en sortir avec ça, par exemple ici : http://www.aromalin.com/pour-debuter-cest-ici/apprendre-dosage-huile-essentielle/

      En plus ce qui est très très embrouillant, même pour moi qui ai l’habitude, c’est que je trouve parfois sur des blogs des recettes par exemple de shampoing, données en pour cent, mais en pour cent du poids total. Alors que là, quand je vous dis de doser votre huile de jour à 2%, je parle de volume. Et c’est pas forcément évident de le savoir.

      En gros, pour répondre déjà ici, 2% d’huile essentielle, ça signifie que pour 100 ml d’huile totale, il y aura 2 ml d’huile essentielle. Donc, pour 10 ml, il y aura 0,2 ml d’huile essentielle.
      Maintenant, en ce qui concerne les gouttes, c’est un peu plus compliqué, parce que selon l’huile et la marque, le nombres de gouttes pour faire 1 ml va varier.
      Il y a des marques qui pour chaque huile essentielle indiquent combien de gouttes pour un millilitre, c’est le cas chez Aroma-Zone. Il suffit de multiplier ce nombre par le volume que tu veux y ajouter.
      En moyenne, 1 ml d’huile essentielle = 25 gouttes.
      Donc dans le cas qui nous intéresse,à savoir l’huile visage, il faut multiplier 25, nombre de gouttes pour 1 ml, par 0,2, nombre de ml dont on a besoin. Ce qui nous donne un total de 5.

      Donc, doser une huile essentielle à 2%, ça veut dire 5 gouttes d’huile essentielle pour 10 ml d’huile, ou 0,2 ml d’huile essentielle, si on la prélève à la seringue.

      Et pour ceux qui utilisent une balance de précision, c’est une solution que j’adorerais si seulement je trouvais une balance de précision vocalisée ou connectée à mon téléphone, il nous faut le poids. Pour ça il faut connaître la masse volumique de notre huile essentielle, ou densité.
      Pour le bois de rose, par exemple, elle est de 0,88, ce qui signifie qu’un millilitre de cette huile pèse 0,88 gramme.
      Il suffit donc de multiplier le volume voulu par la densité, en l’occurrence 0,2 * 0,88 = 0,176 g.

      Bon bah voilà, du coup ça donne quelques pistes mais faudra effectivement que je songe à un article pour expliquer tout ça ça peut être bien utile.

      Merci pour ton commentaire et à bientôt !

      Flo

      19 février 2017

  2. Je suis comme toi, j’aime prendre soin de moi, mais pas passer deux heures dans la salle de bain!
    Je suis contente de voir sur ton article que je ne me trompe pas, ayant la peau sensible j’utilise pas mal d’huile d’argan.
    Je ne pensais pas à me démaquiller puisque je ne suis pas maquillée bien souvent, mais tu as raison cela permet surement de nettoyer le visage.

    elodie

    19 février 2017

    • Bah après pour le démaquillage à l’huile, il y a des filles qui ne supportent tout simplement pas la sensation et je peux comprendre. Mais par contre en terme d’efficacité, ça démaquille très très bien, même le waterproof sans souci, faut juste parfois passer plusieurs fois et surtout bien rincer à l’hydrolat pour ne pas se retrouver avec des résidus d’huile pleine de maquillage sur la face. Mais en fait j’ai rien trouvé ni de plus efficace, ni de plus doux, notamment pour mes yeux super sensibles.

      Merci pour ton commentaire et ton passage, bisous !

      Flo

      19 février 2017

  3. Eh bien Merci pour cet article tres complet. J’avais déjà lu à plusieurs reprises qu’il était bon de se démaquiller et de prendre soin de sa peau avec des huiles. J’ai déjà essayé l’huile de coco mais en lisant ton article je me rends compte que je devrais plutôt utiliser de l’huile de jojoba :) Par contre je ne connaissais pas du tout la notion d’hydrolat c’est une véritable découverte pour moi qui va me permettre de compléter correctement ma routine

    Mytrendylifestyle

    19 février 2017

    • Merci pour ce commentaire !
      Oui, les hydrolats ou eaux florales sont vraiment un complément utile et agréable, frais, tonifiants, ils ont chez moi remplacé toute lotion ou autre spray qu’on peut se mettre sur le visage. Ils ne coûtent pas cher, ont souvent aussi des bienfaits en interne, dans une bouteille d’eau ou une tisane… Bref plus je peux rentabiliser mes produits, plus je trouve ça chouette !

      Flo

      19 février 2017

  4. Un soin magique…

    J’ai une peau extrêmement acnéique et depuis que j’ai lu cet article, j’ai investi dans de l’hydrolat d’hamamélis. Le résultat est stupéfiant sans exagération. Cela faisait quinze ans que je cherchais une solution vraiment efficace et j’avais tout essayé. Depuis un mois j’alterne avec de l’hydrolat de lavande et cela fonctionne très bien.

    J’ai enfin retrouvé un visage humain !

    Par contre, j’ai essayé l’hydratation avec des huiles végétales additionnées d’huiles essentielles, mais dans mon cas ça n’est pas probant. Ma peau est tellement sensible au gras qu’elle ne supporte même pas cela. Ainsi, je n’utilise des huiles végétales que ponctuellement.

    Eterna Bedigher Lapin

    1 août 2017

    • Ca ça me fait vraiment plaisir.
      Depuis que tu m’as dit ça la première fois je conseille l’hamamélis à tout le monde, enfin à tous ceux qui ont une peau comme la tienne. Et tu as raison d’alterner, faut toujours faire gaffe que la peau a tendance à s’habituer à un soin, donc il faut la déshabituer de temps en temps.

      Concernant l’huile végétale, sans doute que ta peau serait plus à l’aise avec une crème de jour adaptée… Héhé, ce sera peut-être mon prochain cadeau !
      Tu me sers de cobaye maintenant hihi.
      Vu que je viens de mettre au point une recette de crème qui me convient vraiment bien et dont je suis satisfaite, j’ai plus qu’à adapter les ingrédients et pouf !

      Flo

      1 août 2017