Dimension Flo

Un autre regard, une autre vision du monde, bienvenue dans la dimension de Flo !

[test produits] Mes achats slow cosmétique de l’été

Article posté le 22 juillet 2017

Ensemble de produits slow cosmétique

Vous connaissez à présent un peu mon attrait pour la slow cosmétique, cette façon de prendre soin de soi qui vise à utiliser beaucoup moins de produits, des produits contenant beaucoup moins d’ingrédients, à produire beaucoup moins de déchets, à désencombrer sa salle de bains, à respecter son compte en banque et enfin, à respecter davantage et son corps et son environnement.

Un petit tour sur la boutique de la slow cosmétique suffit pour se rendre compte qu’il y a là un immense choix de produits plus sains et respectueux. J’adore aller y fouiner pour dénicher le produit qui me convient et dont j’ai vraiment besoin. Parce qu’acheter slow, c’est aussi n’acheter que lorsque c’est nécessaire et se soustraire à cette société de désir et de consommation.

En prévision de mes vacances, j’ai donc sélectionné quelques produits dont j’avais besoin pour désencombrer un peu ma trousse de toilette et me rendre la vie plus simple.
Je vous les présente ici, en tentant de vous donner un avis objectif sur leur praticité et leur efficacité.

Le dentifrice solide à la menthe poivrée, de Lamazuna

Dentifrice solide en forme de grosse sucette sur sa boîte
Prix : 9,80 € pour 17 g.
C’est malheureusement ma grosse déception de l’été.
Un dentifrice solide, très pratique en voyage, végan, compo très naturelle, sur le papier, ça sonne très très bien.

Sauf que voilà : sa présentation en forme de sucette, fiché sur un bâtonnet, rangée dans une boîte en carton, si elle est très originale et amusante, n’a rien de pratique. On ne sait pas où poser le dentifrice pour le faire sécher sans tout salir, le remettre dans son carton rend vite le carton mou et inutilisable. Il faudrait trouver une boîte, mais une boîte aux bonnes dimensions, ça n’existe pas vraiment.
Le dentifrice a bon goût, mais il ne mousse vraiment pas du tout, je trouve difficile d’en prélever sur la brosse à dents et au final, on a l’impression que les dents ne sont pas bien lavées.
A choisir un dentifrice solide, je préfère cent fois le dentifrice cristal de Pachamamaï.

Le déodorant crème citrus, de Soapwalla

Déodorant crème dans un pot
Prix : 16,90 € pour 60 ml
Je voulais absolument un déodorant de ce type, à savoir un déo semi solide, qui se conserve dans un petit pot, ne prend pas trop de place et évite tous les soucis que l’on peut avoir en avion pour les bagages en cabine.

Le déo crème citrus de Soapwalla est un déodorant crème, contenu dans un pot rond ni trop grand ni trop petit, dont le couvercle se visse et donc ferme parfaitement. Il peut sans souci être glissé dans un sac à main, je trouve ça pratique !
Sa texture est celle d’un baume, crémeux mais solide. Il suffit d’en prélever un peu avec le doigt et de l’étaler sous l’aisselle.
Très facile à doser, il ne me provoque absolument aucune irritation et semble même hydrater un peu mes aisselles.
Son odeur de citron, une odeur naturelle légèrement sucrée et acidulée, est très très agréable. Ceci dit elle ne se sent pas longtemps et n’entrera donc pas en conflit avec un éventuel parfum.

Côté tenue, c’était ma grande inquiétude, la plupart des déodorants naturels ne m’ayant jusqu’à présent jamais convenu. Celui-ci se défend très bien. Je suis actuellement en Provence, il fait donc très chaud et je bouge beaucoup. Après une journée de huit heures, mes aisselles sont encore fraîches et c’est un exploit. Je le recommande donc vivement.
Il n’est peut-être pas aussi performant que le déodorant Aromako de Lush, qui reste mon déodorant du commerce favori, mais il sent meilleur, est plus pratique à utiliser et je valide donc totalement son entrée dans mes favoris cosmétiques de vacances.

Côté composition enfin, comme tous les produits slow cosmétique, rien à dire : des beurres végétaux, des huiles végétales et essentielles, du bicarbonate de soude, de la glycérine et de la lécithine. Simple, naturel et efficace.

Le macérât huileux de monoï, de Simplement Argan

Flacon d'huile de monoï
Prix : 17 € pour 100 ml
Ici il ne s’agit pas d’un produit fini mais d’un ingrédient de base, que vous pouvez tant utiliser tel quel que dans vos recettes cosmétiques.
Même si Simplement Argan l’appelle huile de monoï, il s’agit d’un macérât huileux de fleurs de tiaré dans de l’huile vierge de coco. Il n’y a rien d’autre, c’est donc un macérât pur que l’on peut utiliser comme une huile végétale.

Son odeur est tout simplement renversante et me rend folle. Le macérât de monoï a des propriétés nourrissantes pour la peau et les cheveux, protectrices contre le soleil et les agressions, émollientes pour la peau.

Je l’embarque en été dans ma trousse de toilette comme mon huile à tout faire :

  • Je m’en sers chaque matin pour m’hydrater tout le corps et m’offrir une très légère protection solaire ;
  • Je m’en sers pour hydrater les pointes de mes cheveux, malmenées par le soleil, le chlore de la piscine, le vent, etc ;
  • Je m’en sers comme soin post épilation ou rasage ;
  • Je m’en sers après la piscine pour réhydrater ma peau qui ne supporte pas le chlore ;
  • Je m’en sers même d’huile démaquillante ;
  • Enfin je m’en sers comme parfum. Je n’aime pas trop mettre de parfum en été, à cause des risques de photosensibilisation notamment, alors je dépose de l’huile au creux de mes poignets, derrière mes oreilles, sur mon cou et ma nuque et je laisse dans mon sillage la douce odeur des vahinés tahitiennes.

Son seul défaut, c’est son contenant. Il est vendu dans un flacon au col très étroit ; or l’huile de coco se solidifie à température ambiante. Du coup, ce n’est pas du tout pratique pour le prélever, à moins qu’il ne fasse très chaud. Il faut faire couler de l’eau tiède et le plonger dedans pour le rendre liquide. J’apprécierais beaucoup qu’il soit vendu dans un pot.

Le kit éco belle nomade, des tendances d’Emma

Pochette en tissu avec filet et carré de coton
Prix : 9,90 €
Je vous présente dans un précédent article les carrés démaquillants lavables des Tendances d’Emma, que j’ai totalement adoptés à la place des cotons. Le seul reproche que je pouvais leur faire, c’était le transport en voyage. Où les mettre une fois utilisés ? Comment les ranger facilement ?
Mais la créatrice a apporté une réponse géniale à toutes ces problématiques.

Le kit éco belle nomade

Il s’agit d’une petite pochette en tissu, dans laquelle vous pouvez glisser six ou sept carrés démaquillants. En plus elle est toute mignonne. Sur la photo, c’est l’édition limitée que je trouve très très belle, il n’y en aura pas éternellement mais la version originale est très chouette aussi.
Derrière la pochette, un petit filet pour mettre les cotons usagés est attaché avec un scratch. Il vous suffit de prendre votre lingette dans la pochette, de l’utiliser, de la nettoyer un peu avec du savon pour éviter les tâches, puis de la stocker dans le petit filet.
Une fois de retour à la maison, vous n’avez qu’à déscratcher le filet et à le glisser dans votre prochaine machine.

Je trouve le concept super bien pensé, ça correspond tout à fait à ce qui me manquait, ça ne prend pas de place et c’est joli. Rien à dire.

En plus, le kit nomade est vendu avec quatre carrés démaquillants et j’en ai profité pour tester l’eucalyptus, étant donné que je n’avais que le bambou dont j’étais très satisfaite mais que découvrir les autres matières me titillait.

Les carrés en eucalyptus

Les carrés en eucalyptus sont un peu plus grands que ceux en bambou, ce que je trouve plus confortable. Ils sont aussi un peu plus fins, ce que peut-être j’apprécie un peu moins.
Mais ce qui me séduit vraiment, c’est leur double face. D’un côté un peu plus pelucheux, ils vont très bien pour le démaquillage à l’huile, retirer les saletés et le maquillage. L’autre côté, plus doux, vraiment tout doux en fait, est très adapté pour un rinçage en douceur avec un hydrolat. Il se pourrait que je les adopte totalement, ceux-là !

Et vous, quels sont vos produits chouchous pour les vacances ? Vos dernières découvertes ?
Avez-vous testé l’un des produits que je vous présente et qu’en pensez-vous ?
Vous ai-je donné envie d’en essayer un ? Lequel ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les mots clés de cet article :


Partagez cet article


2 Avis

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Coucou Flo !

    J’espere que tu profites bien de ces quelques jours de vacances, je me suis dit que peut etre tu aurais un peu de temps devant toi pour un ptit article sympatoche et bingo !! Huhu et comme d’hab j’ai trouvé pleins d’infos trèèèèès intéressantes ;) ;)

    Moi aussi j’adore la boutique Slow Cosmétique j’aime bien les valeurs qu’elle met en avant.

    Pour ce qui est du dentifrice j’ai du essayer genre 4 fois de faire des combos mais c’était à chaque fois une cata, le goût, la texture enfin bref je n’ai jamais réussi à en faire un qui m’aille. Du coup j’ai trouvé un dentifrice qui me va très bien dans mon magasin Bio, de la marque Argiletz à l’argile blanche et HE de menthe et j’apprécie tout particulièrement sa compo très saine et son goût mentholé très rafraîchissant.

    Pour ce qui est du déo j’arrive à trouver des recettes très sympas sur les blogs j’en ai fais plusieurs mais malheureusement je fais une réaction au bicarbonate vive les plaque rouge qui démange…. donc j’en ai fait un sens c’est pas mal quand même.

    Alors là pour ce qui est du macérât huileux de monoï ton info tombe juste trop bien j’en cherchais justement un car en ce moment je suis très macérât, j’en ai fait un d’ailleurs avec des boutons de roses, je vais l’utiliser dans ma prochaine combo de crème hydratante et pour me démaquiller. Bon autant te dire que le macérât de monoï à faire c’est juste mission impossible ! Tu pourrais me dire sur quel site tu as trouvé le tien ?

    J’aime beaucoup la marque Les tendances d’Emma, j’ai acheté un kit de démaquillage à ma mère histoire de l’initier un peu à mes pratiques .. ;) Pour ma part ça fait 2 ans que j’utilise les miennes que j’ai acheté sur A litre Market pour ne pas citer de nom… qui est un site qui regorge de fabrication fait main Français tout ce que j’aime quoi ! lMais petit souci, la créatrice m’avait dit que je pouvais laver sans problème mes lingettes à 60° C …. mauvaise idée ! Mes lingettes ont beaucoup peluchés elles sont devenues très rêches limite désagréable mais bon je ne peux pas les jeter si j’en trouve une autre utilité j’achèterais un kit Tendance d’ Emma. Du coup pour le lavage si je dois enlever du mascara ou crayon je passe ma lingette un coup sous l’eau chaude avec du savon d’Alep toutes les taches partent en un éclair !! le savon d’Alep est mon ptit chouchou de cette année ça me nettoie la peau comme jamais et détache super bien les tissus !

    J’ai l’impression que j’utilise de moins en moins de choses par rapport au début ou j’ai commencé à faire mes combos, pendant une période j’ai même essayé le layering mais au final ça ne m’a pas convenu du tout ce principe de multiplication des produits du fait que ma peau n’ait pas trop apprécié et que finalement je trouvais le principe pas vraiment slow….

    Voili voilou … A nan encore un truc ! lol figures toi que je n’ai toujours pas reçu ma commande de la Box du ptit Crapaud ( ce qui ne m’arrange pas du tout car je n’ai plus de shampoing solide….) Mon colis est parti je devrais le recevoir lundi ou mardi alors même que je parts pour Chamonix… Ce qui m’embête aussi c’est que du coup pour s’excuser on m’a proposé 10% sur ma prochaine commande…. tu me diras je chipote c’est un geste tout à fait sympathique mais je trouve qu’il n’y a là, aucun dédommagement à me faire passer une autre commande pour profiter de ce bon geste ! c’est le genre de concept marketing qu’utiles les grandes marques ou les sites de grandes envergures … pour moi un geste ça aurait été un ptit plus dans mon colis … bref je verrais bien tout ça quand je le recevrais….

    Passes de bonnes vacances ! Et une bonne visite chez AZ !

    jen

    23 juillet 2017

    • Coucou !

      Je réponds à ce commentaire allongée au bord de la piscine de mes parents, avec le chant des cigales, le soleil sur ma peau et malgré quelques contrariétés qui me chagrinent un peu, je me sens super bien. ;)

      Vraiment dommage pour le p’tit crapaud, je suis un peu déçue de savoir ça. Même si la remise est sympa, je suis d’accord je n’aime pas trop le côté marketing qui t’oblige plus ou moins à racheter là-bas si tu veux profiter de ton dédommagement.

      Côté dentifrice, ça m’intéresse. Je ne sais pas si je peux trouver le tien quelque part, mais ayant moi aussi obtenu des fiasco tant en tambouille qu’en testant des dentifrices bio du commerce, j’ai vraiment du mal à trouver mon bonheur.

      Côté déo, je voulais aussi en fabriquer un sans bicarbonate, moi je le tolère très bien mais monsieur un peu moins, il a tendance à faire des irritations. J’ai fait un essai, mais il sent trop fort le vinaigre et monsieur ne supporte pas son odeur de vinaigrette, je ne fais que le citer. :d
      Il me faut donc faire d’autres tentatives, mais en attendant, celui que je présente est bien pratique et j’en suis super contente.

      Pour le macérât de monoï, oui en effet dur d’avoir ce qu’il faut pour en faire maison. Je trouve le mien sur la boutique de la slow cosmétique, je ne crois pas l’avoir vu vendu ailleurs. La marque a peut-être une boutique à elle quelque part, je n’ai jamais cherché. Je l’aime vraiment beaucoup, son odeur est renversante. Le jour où ils le sortent en pot, je les vénère. ;)

      Ah oui dis donc, drôle de conseil les 60° pour les carrés démaquillants. Moi je les lave à 30, 40 maximum et ça va bien. En fait une fois que je les ai utilisé pour me démaquiller, je les passe à l’eau et au savon pour éviter qu’ils ne se tâchent trop, et je trouve aussi que ça les aide à être moins rèches une fois sortis de la machine.
      Toutefois il paraît que l’idéal pour les conserver vraiment doux, c’est le sèche-linge et je n’en ai pas.

      Pareil que toi, plus le temps passe, plus je diminue les produits que j’utilise. Je n’ai jamais adhéré au layering, je n’aime pas du tout cette idée d’accumulation de produits tant pour ma peau que pour mon porte-feuilles, le bazar dans ma salle de bains, bref… Ca ne m’a jamais plu, et en plus ma peau ne s’étant jamais mieux portée que depuis que je ne lui mets plus que de l’huile et de l’hydrolat, je vais pas aller l’embêter avec autre chose. ;)

      Du coup je te souhaite à toi aussi de très bonnes vacances, et je te dis à très bientôt !

      Flo

      23 juillet 2017