Dimension Flo

Un autre regard, une autre vision du monde, bienvenue dans la dimension de Flo !

J’ai testé pour vous : les cotons réutilisables Les Tendances d’Emma

Article posté le 4 janvier 2017

Quelques carrés en bambou de couleur avec boîte en bois et filet

Les cotons me sont indispensables pour me démaquiller, je trouve le démaquillage à la main trop désagréable et pas assez efficace. Si je reconnais le côté pratique des lingettes démaquillantes, ma fibre écolo hurle en pensant à toutes ces lingettes jetées, même si elles sont biodégradables pour la plupart, et mon âme slow cosmétique a du mal à supporter tous les produits plus ou moins agressifs présents dans les produits du commerce qui imbibent les lingettes. Depuis que je me démaquille seulement à l’huile végétale, voir ici mon article à ce sujet, j’ai du mal à utiliser autre chose.
Quant aux cotons, ce n’est pas bien mieux sur le plan écolo, d’autant plus qu’ils sont toujours vendus dans un emballage plastique. Même sur le plan économique, à force d’acheter des cotons tous les mois qui finissent à la poubelle, il y a de quoi se demander si on ne pourrait pas faire un meilleur investissement.

J’ai fait un petit tour sur cette mine d’or qu’est la boutique des tendances d’Emma.
J’ai alors découvert qu’en matière de fibre végétale pour le soin du visage, il n’existait pas que le coton ! Bambou, eucalyptus… Il y en a pour toutes les sensibilités.
Ce site est rempli de petits trésors, que ce soit pour votre visage, pour le soin de bébé, pour le ménage ou le linge de bain.

Présentation

Pour mon démaquillage, j’ai opté pour les carrés en bambou colorés. Dans ce kit, ils sont fournis avec une petite boîte en bois pour le rangement et un sac en filet pour les passer à la machine, ce qui est bien pratique.
Tous doux au toucher, les carrés sont assez grands pour être vraiment pratiques pour se démaquiller, assez épais pour pouvoir utiliser les deux faces (j’optimise jusqu’au bout !). Mais surtout, mes yeux qui ont un peu de mal avec le coton qui les irrite adorent le bambou, beaucoup moins agressif. C’est un vrai bonheur que de les utiliser, une sensation toute en douceur.

Le kit coûte 24,90€, comprend 15 carrés en bambou et ces derniers sont sensés résister à 300 utilisations, ce qui équivaut à 4500 cotons jetables.
Mon paquet de cotons habituel, des cotons biologiques de la marque Carrefour Agir, donc dans les moins chers, coûte 1,58€ et contient 70 disques de coton, disques d’ailleurs bien plus petits que les carrés des tendances d’Emma.
Il faut environ 64 paquets de 70 cotons pour en avoir 4500, ce qui revient à la modique somme de 101,12€.
La comparaison est donc sans appel, et ce quand bien même mes carrés en bambou ne tiendraient pas les 300 utilisations.
De plus, si vous rachetez des carrés en bambou, vous n’avez pas besoin de reprendre le kit, avec sa boîte de rangement et son filet. Vous pouvez acheter seulement des carrés qui seront alors moins chers.

Utilisation

Dans ma salle de bains, ma petite boîte en bois est posée sur l’étagère au-dessus du lavabo, le pochon pour les cotons sales est suspendu non loin. Tout est à portée de main. J’attrape un coton, je me démaquille et pouf, je mets directement le coton dans le sac en filet.

J’avais un souci jusqu’à il y a quelques semaines, après lavage mes cotons n’avaient plus la douceur que j’adore et en plus, ils n’étaient pas bien propres, il y avait des tâches ! Grâce à l’une de mes lectrices, je me suis mise à pratiquer l’astuce de laver rapidement à l’eau tiède et au savon mes carrés en bambou juste après utilisation. Je les mets dans le filet encore mouillés, ils sèchent sans souci.

Une fois mon filet suffisamment plein, je le mets à la machine avec le reste de mon linge, à 30°. Lorsque je sors mes cotons de la machine, avant de les étendre, je les brosse dans le sens du poil avec les doigts, puis je les suspends avec des pinces à linge.

Avec le lavage au savon et le brossage avant séchage, j’ai réglé tant mon souci de tâches que mon problème de douceur et je retrouve mes cotons réutilisables comme neufs !

Conclusion

Je suis ravie. Je n’utilise plus du tout de cotons et ça ne me manque absolument pas. J’aime la grande taille, la douceur et le côté économique et pratique de ces carrés en bambou. Je vous les recommande à 100%.

Si j’avais une suggestion, ce serait d’inventer une petite pochette pour le transport dans la trousse de toilettes. Un côté pour stocker cinq ou six cotons propres, un autre côté, en filet pour qu’ils restent aérés s’ils sont humides, pour les ranger une fois usagés.
Eh bien vous savez quoi ? Ma suggestion est devenue réalité ! Je vous parle du kit nomade des tendances d’Emma dans cet article, et en plus je vous y présente les carrés en eucalyptus que j’ai testés depuis.

Et vous, utilisez-vous aussi des cotons réutilisables ? Lesquels ? En quelle fibre végétale ? De quelle marque ? Qu’en pensez-vous ?
Et si vous avez rejeté cette alternative, pourquoi ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les mots clés de cet article :


Partagez cet article


2 Avis

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Je suis moi aussi une adepte des cotons réutilisables des tendances d’Emma, cela fait des années que je les aient et je les adore. Je les pré-lavent avec du savon et de l’eau tiède après utilisation pour ne pas que les cotons soient trop imprégnés de maquillage ;-)

    Audrey de myfashionworld.fr

    8 janvier 2017

    • Merci d’être passée faire un petit tour par ici !
      Je note l’astuce de les prélaver, effectivement les miens ne sont pas toujours parfaitement nickel quand ils sortent de la machine, je ferai ça dorénavant.

      Flo

      8 janvier 2017