Dimension Flo

Un autre regard, une autre vision du monde, bienvenue dans la dimension de Flo !

[recette] Huile agress-stop : un soin des peaux malmenées par le rasage, l’épilation, le soleil ou le froid

Article posté le 26 janvier 2017

Coucher de soleil sur la plage
  • L’épilation : une torture de la peau qui consiste à en arracher les poils avec leur bulbe ;
  • Le rasage : une torture de la peau qui l’irrite et la met à nu ;
  • Le soleil : une torture de la peau qui la brûle et la fragilise ;
  • Le froid : une torture de la peau qui l’assèche et la brûle.

Face à ces agressions, il faut agir ! Mon huile maison agress-stop est un soin totalement naturel, très facile à préparer qui, utilisé après une séance d’épilation, un rasage, une exposition au soleil ou à un froid important, va apaiser la peau, la nourrir et la restructurer.

Fleurs de lavande

Ingrédients

Fleurs de camomille

Pour 100 ml :

  • 40 ml d’huile végétale d’inca inchi : apaisante, assouplissante, restructurante
  • 58 ml de macérat huileux de calendula : anti-inflammatoire, cicatrisant et adoucissant
  • 1 ml d’huile essentielle de lavande vraie : cicatrisante et régénératrice cutanée
  • 1 ml d’huile essentielle de camomille romaine : anti-inflammatoire et adoucissante

Préparation

Flacon transparent
Dans un flacon, mettez tous les ingrédients et secouez. Vous voyez, ça n’a rien de compliqué.
Conservation : minimum 6 mois.
Pour lire mes petites astuces sur l’utilisation des huiles essentielles, c’est par ici.
Pour le choix du flacon, je vous conseille un flacon avec pompe, qui vous permettra de doser votre huile et de ne pas la gaspiller. J’utilise beaucoup les flacons airless de chez Aroma-Zone, dont le seul défaut est de ne pas être anti-UV. Il suffit de les ranger à l’abri de la lumière pour protéger les huiles essentielles contenues dans la préparation.
Note : pour ces flacons airless, lisez bien la notice explicative présente sur la fiche produit pour savoir comment les remplir. Je n’ai découvert que très tardivement qu’ils se remplissaient par le bas et que c’était super pratique !

Application

Mon huile s’applique avec les doigts, sur le visage, les jambes, le maillot ou toute autre partie du corps dont la peau a été agressée. Elle fait aussi un très bon soin des mains gercées.
Elle pénètre très vite dans la peau, ce qui la rend agréable à utiliser car elle ne donne pas de sensation de gras.
Son odeur est étonnante, car l’huile d’inca inchi sent quelque chose qui évoque le haricot vert. L’odeur de la camomille a elle aussi une note verte. Mais ces notes sont équilibrées par le parfum fleuri de la lavande. Le résultat est surprenant et indescriptible, mais rassurez-vous si vous ne l’aimez pas, il s’estompe rapidement.

Note pour les femmes enceintes

Evitez l’utilisation de cette huile durant les trois premiers mois de grossesse, mais ensuite vous pouvez y aller sans problème. Malgré tout, par précaution, évitez la ceinture abdominale.
Pour une utilisation partout et à n’importe quel moment de votre grossesse ou allaitement, retirez simplement les huiles essentielles de la recette, les deux huiles végétales sont déjà en elles-mêmes très efficaces pour lutter contre la desquamation de la peau.

Fleur d'oranger Une fois que l’huile a pénétré dans la peau, vous pouvez vaporiser de l’hydrolat de fleur d’oranger, qui a lui aussi des propriétés apaisantes et adoucissantes et dont l’odeur est délicieuse. Cela vous permet de terminer sur une sensation de fraîcheur et d’estomper le toucher laissé sur la peau par l’huile si vous ne l’aimez pas.

Quand l’utiliser ?

Paysage enneigé
Dans toute circonstance où vous avez le sentiment que la peau est irritée, enflammée, ces réactions signifiant généralement qu’elle proteste suite à un traitement désagréable :

  • En soin après-rasage, monsieur n’utilise plus que ça !
  • En soin post-épilation, à renouveler tous les jours pendant trois jours après le dépoilage,
  • En huile après-soleil,
  • En soin du soir après une journée de sports d’hiver ou après une longue exposition au froid

A noter que la peau douille particulièrement quand vous allez à la neige, car elle est agressée d’une part par le froid, d’autre part par le soleil dont la réverbération sur la neige est très violente.

Résultat

J’ai la peau très fragile et l’épilation, en particulier des sourcils, me laisse avec d’horribles plaques rouges. Par ailleurs, malgré des gommages fréquents, je fais énormément de poils sous peau, moches et douloureux, notamment au niveau du maillot.
Je ne vous ferai pas croire que ma routine post-épilation est un total miracle et que je n’ai plus aucun de ces problèmes. Par contre, je peux vous certifier qu’elle les a énormément atténués. Je vois en particulier la différence au niveau de mes jambes, dont la peau devenait horriblement sèche et rêche après l’épilation et qui à présent reste toute douce et bien souple si je pense bien à utiliser mon soin pendant deux trois jours après m’être épilée.

Et vous, avez-vous des astuces pour apaiser la peau agressée par l’épilation, le rasage ou le froid ? Partagez vos expériences en commentaire !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les mots clés de cet article :


Partagez cet article


Aucun avis pour le moment

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *