Dimension Flo

Un autre regard, une autre vision du monde, bienvenue dans la dimension de Flo !

La diffusion aromatique (partie 2) – Un corps sain dans une maison saine

Article posté le 1 mai 2017

Grenouille et mouchoirs

Dans ce second volet consacré à la diffusion aromatique, je vais vous parler des huiles essentielles à diffuser pour purifier son intérieur, tant son intérieur corporel que celui de son chez soi.
Stimuler les défenses immunitaires pour passer l’hiver en bonne santé, purifier l’air de son domicile pour lutter contre les microbes et bactéries, aider les sinus à se déboucher si malgré tout on a attrapé un vilain rhume, autant de petites choses que l’on peut obtenir facilement en diffusant des huiles essentielles adaptées.

Quelques règles importantes

Si vous avez déjà lu et bien retenu ce paragraphe dans mon chapitre précédent consacré à la diffusion aromatique, vous pouvez le zapper car il est identique. Ne le prenez toutefois pas à la légère, il est important.

Avant de vous lancer à diffuser des huiles essentielles, n’oubliez pas que toutes naturelles qu’elles soient, elles contiennent des molécules actives puissantes et, mal utilisées, peuvent s’avérer dangereuses.
Respectez bien les quelques points qui suivent :

  • Pour conserver les propriétés des huiles et ne pas les dégrader, il convient de les diffuser à froid, en utilisant un appareil adapté. Je peux vous conseiller le diffuseur Vayu de chez Aroma-Zone, qui fait très bien son travail et est vraiment très joli.
  • Ne diffusez jamais des huiles essentielles au-delà d’un quart d’heure par heure et au-delà de trois heures par jour, séparées d’au moins deux heures sans diffusion. Si vous utilisez un diffuseur tel que celui que je vous conseille, laissez le programme suivre son cours mais interrompez-le au bout d’une heure, c’est amplement suffisant.
  • Ne diffusez pas d’huiles essentielles pendant votre sommeil.
  • Votre synergie (votre mélange) d’huiles essentielles ne doit jamais contenir plus de 15% d’H.E. contenant des cétones, qui sont neurotoxiques. Cela concerne en particulier la menthe poivrée. En gros, pour 100 gouttes de mélange, pas plus de 15 gouttes de menthe poivrée.
  • Diffusion et grossesse : si vous utilisez bien un diffuseur à froid comme recommandé et en respectant le temps indiqué, vous pouvez sans souci diffuser des huiles essentielles pendant la grossesse. Bannissez toutefois la menthe poivrée, le romarin, le cumin, le camphre ou encore la sauge officinale.
    Evitez également de rester enfermée dans une petite pièce avec votre diffuseur en fonctionnement.
  • Diffusion et bébés : la diffusion d’huiles essentielles est très adaptée aux tous petits, en respectant bien les indications données plus haut et en bannissant les mêmes huiles que pour la femme enceinte. Toutefois, ne diffusez pas en présence de bébé. Diffusez durant 15 à 30 minutes dans la chambre vide, puis arrêtez le diffuseur et couchez bébé. Pour plus de précautions, n’utilisez pas d’huiles essentielles pendant les trois premiers mois.

Diffuseur Vâyu (Un socle prune et une verrerie effilée)

Stimuler les défenses immunitaires

N’attendez pas de tomber malade pour tenter d’y remédier. Agissez avant.
Cette synergie, diffusée régulièrement pendant l’hiver, mais aussi et surtout durant les périodes sensibles de transition chaud/froid (printemps et automne), aide votre corps à lutter contre les agressions microbiennes en stimulant vos défenses immunitaires.

  • Citron : 15 gt
  • Ravintsara : 15 gt
  • Thym à tujanol : 15 gt

Nez bouché

Sinus bouchés, nez pris ? Que ce soit à cause d’allergies ou d’un vilain rhume, vous pouvez aider le bazar à se décoincer et rendre votre mouchage plus efficace en diffusant cette petite synergie au cours de la journée.

  • Menthe poivrée : 6 gt
  • Ravintsara : 10 gt
  • arbre à thé (tea tree) : 12 gt
  • Eucalyptus radié : 12 gt

S’il y a des enfants en bas âge ou des femmes enceintes dans la maison, retirez la menthe poivrée et augmentez un peu l’eucalyptus radié.
Découvrez aussi ma recette de roll-on débouche-sinus.

Assainir la maison

Vous voulez lutter contre les acariens, les termites, les mauvaises odeurs ? Vous avez des animaux à la maison et souhaitez prévenir l’arrivée inopportune de puces ou autres petites bébêtes ? Vous avez envie d’une maison fraîche et saine ? Cette petite synergie sera votre alliée.

  • Cryptomeria : 10 gt
  • Lavandin super : 20 gt
  • Thym à tujanol : 15 gt

A découvrir ou à relire : des diffusions aromatiques pour les maux de l’esprit (sommeil, dépression).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les mots clés de cet article :


Partagez cet article


Aucun avis pour le moment

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *