Dimension Flo

Un autre regard, une autre vision du monde, bienvenue dans la dimension de Flo !

La diffusion aromatique (partie 1) – Quand prendre soin de soi rime avec parfum et plaisir

Article posté le 13 avril 2017

Diffuseur Vâyu (Un socle prune et une verrerie effilée)

Il existe une façon douce, agréable et non moins efficace d’utiliser les huiles essentielles : la diffusion.
En plus de bénéficier des propriétés des huiles essentielles, cela vous permet de parfumer délicieusement et naturellement votre intérieur.

Je me propose de vous donner quelques recettes, dans une série d’articles, pour faire face aux divers tracas de la vie.
Si vous souhaitez traiter un problème que je n’évoque pas, n’hésitez pas à m’en faire la demande, si j’ai les connaissances nécessaires je complèterai cet série d’articles avec de nouvelles recettes.

Aujourd’hui, je vous propose de commencer par découvrir comment apaiser les maux de l’esprit : sommeil, dépression…

Quelques règles importantes

Avant de vous lancer à diffuser des huiles essentielles, n’oubliez pas que toutes naturelles qu’elles soient, elles contiennent des molécules actives puissantes et, mal utilisées, peuvent s’avérer dangereuses.
Respectez bien les quelques points qui suivent :

  • Pour conserver les propriétés des huiles et ne pas les dégrader, il convient de les diffuser à froid, en utilisant un appareil adapté. Je peux vous conseiller le diffuseur Vâyu de chez Aroma-Zone, qui fait très bien son travail et est vraiment très joli, mais il en existe plein d’autres.
  • Ne diffusez jamais des huiles essentielles au-delà d’un quart d’heure par heure et au-delà de trois heures par jour, séparées d’au moins deux heures sans diffusion. Si vous utilisez un diffuseur tel que celui que je vous conseille, laissez le programme suivre son cours mais interrompez-le au bout d’une heure, c’est amplement suffisant.
  • Ne diffusez pas d’huiles essentielles pendant votre sommeil.
  • Votre synergie (votre mélange) d’huiles essentielles ne doit jamais contenir plus de 15% d’H.E. contenant des cétones, qui sont neurotoxiques. Cela concerne en particulier la menthe poivrée. En gros, pour 100 gouttes de mélange, pas plus de 15 gouttes de menthe poivrée.
  • Diffusion et grossesse : si vous utilisez bien un diffuseur à froid comme recommandé et en respectant le temps indiqué, vous pouvez sans souci diffuser des huiles essentielles pendant la grossesse. Bannissez toutefois la menthe poivrée, le romarin, le cumin, le camphre ou encore la sauge officinale.
    Evitez également de rester enfermée dans une petite pièce avec votre diffuseur en fonctionnement.
  • Diffusion et bébés : la diffusion d’huiles essentielles est très adaptée aux tous petits, en respectant bien les indications données plus haut et en bannissant les mêmes huiles que pour la femme enceinte. Toutefois, ne diffusez pas en présence de bébé. Diffusez durant 15 à 30 minutes dans la chambre vide, puis arrêtez le diffuseur et couchez bébé. Pour plus de précautions, n’utilisez pas d’huiles essentielles pendant les trois premiers mois.

Insomnies

  • Orange : 10 gt
  • Petit grain bigarade : 10 gt
  • Lavande vraie : 10 gt
  • Camomille romaine : 10 gt

Vous pouvez commencer à diffuser cette synergie une demi-heure avant d’aller vous coucher, puis continuer un peu la diffusion une fois que vous êtes au dodo. Pensez bien toutefois, si ce n’est pas automatique, à couper votre diffuseur avant de vous endormir.

Ma petite théorie :

Je suis intimement convaincue qu’outre les propriétés biochimiques des huiles essentielles, leur odeur est extrêmement importante pour le psychisme.
Vous connaissez tous l’histoire de la madeleine de Proust, je crois que selon notre vécu, notre histoire personnelle, chaque odeur nous renvoie à des ressentis uniques, qui nous appartiennent et qui sont plus ou moins positifs ou négatifs.
Avant de choisir les huiles qui composeront votre mélange pour le dodo, sentez-les et soyez attentif à ce que, spontanément, leur odeur vous fait ressentir. Ne choisissez que des huiles essentielles dont le parfum, instinctivement, vous apaise. Si, dans ma petite recette, une odeur ne vous plaît pas ou vous fait ressentir quelque chose de désagréable, bannissez-la.
A l’inverse, si vous découvrez une huile essentielle pas forcément réputée pour être relaxante, mais dont l’odeur vous plonge immédiatement dans une sensation de bien-être, n’hésitez pas à l’utiliser, en vous assurant évidemment qu’elle est adaptée à la diffusion.
Pour s’endormir, il faut avant tout se sentir bien et en confiance donc, écoutez-vous.

Dépression

  • Bois de rose ou bois de hô : 10 gt
  • Mandarine (la couleur ne change rien aux propriétés, choisissez-la en fonction de vos préférences olfactives) : 10 gt
  • Palmarosa : 10 gt
  • Ylang-ylang : 10 gt

Choisissez un moment où vous êtes posé, au calme, pour diffuser cette synergie.
Elle peut aussi trouver sa place pendant un massage.
Elle a aussi des propriétés aphrodisiaques dont monsieur Flo et moi-même pouvons personnellement attester.

Mon petit plus

C’est la même chose que pour la synergie pour le sommeil. Soyez attentif à ce que chaque odeur vous fait éprouver. Si une H.E. est réputée efficace contre la dépression mais qu’elle vous rappelle invariablement un événement négatif, on est mal barré.
Il faut que les H.E. choisies soient vraiment positivantes pour vous. Si ce n’est pas le cas, retirez-les de la recette, tout simplement.

Découvrez aussi : la diffusion aromatique partie 2 pour purifier la maison, stimuler les défenses immunitaires et mieux supporter les rhumes et allergies

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les mots clés de cet article :


Partagez cet article


2 Avis

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Merci pour ces petites synergies, celle pour aider à dormir a l’air top :)

    Peppermint Beauty

    16 avril 2017

    • Merci !
      La synergie du dodo en plus personnellement j’adore vraiment son odeur. Je me sens tout de suite bien quand je la sens, même si je l’ai choisie à la base pour mon homme qui a du mal à s’endormir.
      Merci pour ton passage !

      Flo

      18 avril 2017